Le label des répertoires rares et inédits...
fr en
Stéphanie Carne
Photo : D.R.

Stéphanie Carne

Clarinette

Premiers Prix de clarinette et de musique de chambre du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris en 1991 dans la classe de Michel Arrignon. Elle y effectue ensuite un cycle de perfectionnement en musique de chambre, bénéficiant des cours de Maurice Bourgue, David Walter et des Master Classes du Quintette Moraguès.

Au sein de plusieurs formations (Trio Don Giovanni, Octuor Da Ponte, Quintette L), elle participe, entre autres, aux festivals de Saint-Lizier, de Mantes, du Périgord noir, de la Côte d’Amour, de Ris-Orangis et celui de Sommarnattes Toner en Suède…

Elle est membre fondatrice de l’Ensemble Latitudes avec lequel elle enregistre chez Triton Musique française au féminin, disque consacré aux compositrices du XXe et XXIe siècle. Ce disque, salué par la critique, a obtenu cinq Diapasons, le « Coup de Coeur » de la Revue du son et de Resmusica.

Florentine Mulsant lui confie pour ce disque la création du Quatuor In Jubilo op 22 puis la création du Quintette à vent op 30 pour le Festival Musiques Démesurées en 2005 et en 2014 la création d’Empreintes op 46 pour clarinette seule, salle Adyar à Paris.

La musique est aussi, pour la clarinettiste, un vecteur fabuleux pour cheminer vers d’autres arts comme la photographie (Concert autour du Jardin Zen réalisé à la Maison du Japon à Paris en collaboration avec la photographe Sylvie Allouche) ou les arts énergétiques tels que le Qi Gong et le Taï Ji Quan venus largement approfondir vie et pratique musicales.

Titulaire du CA de clarinette, Stéphanie Carne est également professeur des conservatoires des 7e et 9e arrondissements de Paris.